Auteurs

Pierrette Dubé

Quelques questions à Pierrette !

Nom : Pierrette Dubé (je changerais volontiers de prénom…)

Originaire de : Salaberry-de-Valleyfield (Québec)

Signe astrologique : Capricorne.

Sédentaire ou nomade : Sédentaire.

Timide ou extravertie :  Timide.

Votre musique préférée :  Musique ancienne (en particulier la viole de gambe), mais aussi de vieilles chansons, en français ou en anglais.

Votre couleur préférée : Tous les tons de bleu.

Votre dessert préféré : Crème brûlée ou chocolat sous toutes ses formes.

Votre animal préféré :  Les oiseaux, mais pas en cage.

Votre moyen de transport préféré :  La marche en tout temps, le vélo l’été.

Votre passe-temps préféré : La lecture.

Le pays que vous aimeriez visiter : Le Portugal.

Une caractéristique qui vous distingue : En personne, je suis assez peu « distinguable ». Dans mes livres, un certain sens de l’humour, à ne pas confondre avec un sens de l’humour certain.

Votre plus belle qualité : Empathique.

Votre pire défaut : Un peu paresseuse, souvent dans la lune, très maladroite.

Une manie : Me ronger les ongles quand je suis stressée; observer les gens dans les transports en commun et leur inventer une vie.

Un petit bonheur : Regarder le soleil se coucher sur le lac un soir d’été.

Une révélation-choc :  Je préfère une heure de transports en commun à 30 minutes de conduite automobile.

Le métier que vous vouliez faire enfant : Coiffeuse, parce que j’aimais beaucoup coiffer ma petite sœur (une « vocation » qui a été de très courte durée).

L’animal que vous aimeriez être : Un chat ou un oiseau, mais pas les deux en même temps, ce serait risqué pour l’oiseau.

Ce que vous portez présentement aux pieds : Des chaussures de marche, confortables, mais pas du tout élégantes.

La tâche ménagère que vous voudriez voir disparaître : Le nettoyage du réfrigérateur !

La première chose à laquelle vous pensez en vous levant le matin : Au déjeuner et au café.

Votre plus grande fierté : Mes enfants et mes petits-enfants; savoir que des enfants (et leurs parents) lisent mes histoires.

Votre rêve le plus fou : Écrire une histoire qu’on lira encore avec plaisir dans 100 ans.

Quelque chose à ajouter : Un mot (trop tard, il y en a déjà deux).

Votre publication chez Fonfon : Un rhume de cheval.