Auteurs

Martina Djogo

Quelques questions à Martina !

Nom :  Martina Djogo
Surnom :  Marto
Originaire de :  Bosnie-Herzégovine.
Signe astrologique :  Bélier ascendant bélier (mais un doux, doux bélier).
Avez-vous des enfants ? Si oui, combien ? : Oui, deux coquins qui font souvent de mauvais coups.
Sédentaire ou nomade : Une nomade qui ne va jamais très loin.
Timide ou extravertie : Un mélange ! Je n’aime pas être au centre de l’attention dans un grand groupe, mais j’adore rencontrer les gens individuellement et tomber « en amitié ».
Sucré ou salé : Je ne vis que pour le Nutella.
Votre dessert préféré : Quelque chose avec du Nutella.
Votre musique préférée :  La liste de lecture de mon chum.
Votre couleur préférée :  Noir foncé.
Votre animal préféré :  Le Milo et l’Ada.
Votre moyen de transport préféré :  Celui qui est le plus confortable.
Votre passe-temps préféré : Scroller à l’infini.
Le pays que vous aimeriez visiter : La Bosnie avec mes enfants, pour qu’ils comprennent d’où ils viennent.
Une caractéristique qui vous distingue : Mes cheveux. Touffus, frisés, et toujours un peu en train de me quitter. Heureusement, j’en ai beaucoup.
Votre plus belle qualité : Je suis impulsive.
Votre pire défaut : Je suis impulsive.
Une manie :  Couper les cheveux en quatre.
Un petit bonheur :  Deux cafés latté le matin
Votre jeu préféré à la récréation lorsque vous étiez enfant : L’élastique !
Votre livre préféré lorsque vous étiez enfant : Téodora, la biographie d’une courtisane de l’Antiquité. J’avais trouvé ça dans le tiroir de ma mère. Ça m’a beaucoup appris sur la vie.
Le métier que vous vouliez faire enfant : Barbie.
La matière scolaire que vous préférez : La lecture.
Une révélation-choc : Mon âge.
L’animal que vous aimeriez être : Une licorne.
La tâche ménagère que vous voudriez voir disparaître : Le ménage.
Votre plus grande fierté :  M’assurer que mes enfants ne manquent de rien.
Votre rêve le plus fou :  Être bibliothécaire et rentière.
Quelque chose à ajouter :  Deux zéros à mon chèque de paie, merci !
Votre publication chez Fonfon : Où sont partis les cheveux de papi ?