Histoires de lire

François fait le marché

Résumé

Au marché, il ne faut rien oublier. Surtout pas la crème glacée !

Argumentaire

• 16 pages, dont 12 sont consacrées à l’histoire
• Une histoire comptant 132 mots
• Une à deux phrases par page, à l’emplacement constant
• Des phrases de 3 à 14 mots
• Une structure répétitive
• Un vocabulaire varié
• Une histoire humoristique dont la chute est inattendue